Articles tagués : Services

Des salles de cours dans la bibliothèque de lecture publique

Et derrière ?

    Au sein de la bibliothèque de Whitechapel neuf salles (« labs ») sont essentiellement utilisées pour offrir un panel de cours.

Les contenus sont divers mais tournent beaucoup autour du concept de « skills for life », c’est à dire les compétences qui nous servent à nous débrouiller dans la vie de tous les jours et particulièrement dans la vie sociale (maîtriser une langue, utiliser des technologies comme l ordinateur, mais aussi être en bonne santé !). Concernant les langues, une attention particulière est portée à l’encontre des populations étrangères qui peuvent venir préparer l’examen ESOL (Spoken english for Speakers of Other Languages). Les objectifs liés aux programmes d’apprentissage sont toujours pragmatiques et répondent à des usages et des besoins concrets. Par exemple actuellement des cycles de trois ou quatre séances  (« French for Olympics », « Italian for Olympics ») sont actuellement proposés pour aider à l accueil des touristes lors des Jeux olympiques de l’été 2012. Des collections de livres adaptées aux différents niveaux de compréhension se trouvent a proximité des salles de cours.

       Au niveau 0, une salle propose des cours de gymnastique, yoga, massages. Une autre permet de suivre des cours de danses avec un véritable parquet en bois.

Concernant l’informatique, l’équipe de la bibliothèque propose des initiations souris-clavier, la création de mail ou encore une introduction à la recherche sur le net. Pour avoir assisté a quelques sessions, le niveau des élèves est rarement homogène au sein d’un même groupe. Des professeurs d’informatique proposent par ailleurs gratuitement ( le coût est pris en charge par l’administration locale) des formations à des logiciels comme Photoshop, Publisher…

Les enseignants sont tous recrutés par l’administration locale et de nombreux cours ont des prix d’inscription peu élevés (environ 40 pounds pour un cycle de 10 semaines de cours). Des particuliers, des associations et des institutions peuvent louer à l’heure ces salles en fonction de leur disponibilité pour un coût aux alentours de 20 pounds. Cela constitue une source de revenus importante pour les Idea Stores.

Catégories : Non classé | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Organiser l’espace public dans la bibliothèque (IS Whitechapel)

A Whitechapel, le bâtiment est composé de quatre niveaux qui proposent chacun des collections et des services particuliers. Depuis l’ouverture en 2004, cette mise en espace a changé à plusieurs reprises. Le concept retenu insiste sur le fait que le lecteur doit trouver aux niveaux les plus accessibles ce qu il attend en priorité, ce qui est le plus populaire (dans l acception du terme : ce qui concerne le plus de monde). Voila l’esprit : plus on monte dans les étages, plus le circuit pour atteindre des collections sera long et devra être réservé a des utilisateurs expérimentés ou lié à des collections spécifiques.

  Aujourd hui quand le public passe l’entrée il trouve de suite sur sa droite le comptoir d accueil  (« helpdesk »). Les collections de fiction pour les adultes occupent la majeure partie de ce niveau O. Sur la gauche une allée permet d’accéder à la bibliothèque des enfants. Au niveau 1 on trouve l’espace pour surfer sur le net (« surfing space ») et les fonds spécialisés en langues étrangères (pour cette bibliothèque le bengali, l’ourdou, le somalien et le francais). Le niveau 2 rassemble les documentaires, les collections de films et de musique. C’est aussi à cette étage, près des salles de cours de langues que l’on retrouve des rayonnages dédiés aux « skills for life » (compétences pour la vie quotidienne). Le niveau 3 comprend le service d informations et de références, avec mise à disposition d’encyclopédies, de dictionnaires, de documents administratifs. Le niveau 4 accueille une galerie d’exposition, représentée par un pan de mur, des tables d’étude et un large espace convivial comprenant un café, des ordinateurs et un salon avec télévision. Les magazines et autres journaux sont d’ailleurs consultables au café.

La configuration a évolué. La fiction auparavant se trouvait au niveau 4 mais au regard de son succès en terme de prêts elle a été descendue au plus près de l’entrée au niveau O. Le niveau 3 va être complètement modifié. Les collections de référence d imprimés sont très peu utilisées et vont quasiment disparaître sous cette forme, au profit de resources en ligne. Des imprimés seront toujours achetés pour ce service mais avec un changement d orientation sur les sujets traités, en assimilant la recherche d’information à des besoins plus pratiques. Le surfing space va monter d’un niveau et laisser sa place au niveau 1 aux documentaires, à la musique et au cinéma. Je reviendrai dans d’autres messages sur des choix de répartition des collections qui ont leur pertinence, notamment en littérature.

Catégories : Non classé | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.