Articles tagués : numérique

Promouvoir l’histoire locale en bibliothèque publique

Le réseau des bibliothèques publiques de Tower Hamlets n’est pas composé que de bibliothèques regorgeant de salles de cours. Le concept d’Idea store se retrouve partout en terme d’organisation interne mais on trouve des établissements ayant un fonctionnement plus classique. Les activités de la Local History Library ont particulièrement attiré mon attention.

Le bâtiment qui accueille cette bibliothèque a été construit en 1905 et servait à l’origine de lieu pour tenir des réunions politiques, des réunions de débat public. Le service de lecture publique s’est ensuite installé en 1965 et l’établissement a proposé au départ des collections généralistes pour adultes et enfants. Ce n’est qu’au moment de la création de l’Idea store de Whitechapel, dans les années 2004-2005, que le département d’histoire locale s’est implanté à cette adresse.

La « Local History Library and Archives » est ouverte quatre jours par semaine et comprend plus de 20000 livres dont les plus anciens datent du 17e siècle. On y trouve également  les archives administratives déposées par les services de l’arrondissement de Tower Hamlets, 25000 photographies, 2000 plans des différents quartiers dont certains remontent au 16e siècle, près de 500 titres de périodiques locaux y compris des publications associatives. Un travail de collecte et de classification thématique, en partie en Dewey of course 🙂 , de nombreuses coupures de presse et de prospectus permet d’offrir aux lecteurs et chercheurs une vision détaillée de la vie quotidienne et de l’histoire locale. Il est par exemple possible d’obtenir des informations d’époque sur l’immigration chinoise dans l’arrondissement au début du 20e siècle.

Le public qui fréquente les lieux est bien sûr constitué de chercheurs, d’étudiants et d’historiens mais la majorité des personnes viennent pour des recherches personnelles liées à leur histoire familiale : généalogie, lieux d’habitation… Une carte de 1965 présentant le plan cadastral des environs est particulièrement demandée. Les quatre professionnels (3 archivistes et 1 bibliothécaire) qui accueillent le public proposent régulièrement un accompagnement individuel ou en groupe pour répondre aux demandes sur l’histoire des familles. Des visites de classes sont aussi organisées.

Cette partie de l’East end londonien est marquée historiquement par deux dynamiques que l’on retrouve dans la manière de promouvoir les collections. Il y a d’une part les différents événements et périodes qui ont jalonnés l’histoire sociale comme les sufragettes. Il y a également ces vagues successives de migrations qui ont modelé et continue de transformer la population locale. De nombreuses associations culturelles tentent de retracer le parcours des diverses communautés venues s’installer depuis des décennies : bengalis, somaliens, chinois, vietnamiens, polonais…

La promotion des collections et des thématiques attendues par le public s’appuie sur une succession d’expositions dont le contenu est plus artistique qu’archivistique. Depuis un an les thématiques ont varié : des photographies réalisées par les habitants à l’occasion d’un concours local, l’indépendance du Bangladesh à travers une exposition intitulée « Freedom« , des scènes de rues capturées par le photographe Alan Dein, ou encore un événement interreligieux croisant les regards entre Islam, Christianisme et Judaïsme à travers une série de débats. Plusieurs expositions sont en partie proposées en ligne sur le site des Idea stores, l’une d’elle concerne un événement qui s’est déroulé en 1917 pendant la Seconde guerre mondiale. Une autre parle de l’installation de la communauté afro-caribéenne après-guerre. Récemment un catalogue de 44 pages a été entièrement numérisé pour présenter l’une des dernières expositions autour de l’histoire de la communauté bengalie à Tower Hamlets.

Au sein du réseau des bibliothèques de cet arrondissement londonien, le département d’histoire locale et des archives est celui qui offre une plus grande accessibilité numérique pour découvrir et consulter les collections. Une galerie d’images en ligne (digital gallery) permet de visionner des photographies plus ou moins anciennes sur différents lieux et types de constructions : marchés, zone portuaire, espaces de loisirs ou de travail, rues… Trois conférences ont également été introduites sous forme de podcasts toujours sur l’histoire locale.

Pendant l’été, des visites de différents quartiers sont organisées avec la compagnie d’un guide qui n’est autre que l’archiviste de l’arrondissement. Des dépliants sont également disponibles en ligne pour partir seul ou en groupe à la découverte d’une des communautés culturelles résidant dans les environs. Avant de quitter cette bibliothèque, les visiteurs peuvent acheter différentes publications, cartes locales, cartes postales. Ces documents sont édités par l’établissement ou par des associations d’histoire locale.

Vous pouvez les contacter en utilisant cette adresse mail : localhistory@towerhamlets.gov.uk

Catégories : Non classé | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

LLC – London Libraries Consortium

Depuis 2004, le LLC regroupe 15 des 32 boroughs (arrondissements) de Londres. Il permet aux 150 bibliotheques qui le composent de mutualiser certains services et de proposer une offre élargie et mutualisée comprenant environ 6 millions de documents. Le réseau de lecture publique de Tower Hamlets s’intègre dans cette dynamique et propose localement à son public différents services.

Il est ainsi possible de réserver des documents auprès de tous les établissements référencés et de pouvoir les recevoir dans la bibliothèque la plus proche de chez soi. Les retours peuvent être effectués à n’importe quel endroit.

En terme d organisation interne, une relève quotidienne des documents est mise en place pour assurer des délais rapides. Cela passé également par la mise en place d une plateforme en ligne qui permet la recherche fédérée sur l’ensemble des catalogues des bibliothèques participantes. Pour le lecteur, c’est un gain de temps et c’est aussi la possibilité à des collections exponentielles.

Le consortium a aussi permis la mise en place d’une bibliothèque numérique partagée qui permet le téléchargement de livres numériques, avec plus de 2000 titres en littérature (romans, théâtre, romans pour les adolescents et les enfants, humour, SF, fantasy, romance…) et environ 1000 documentaires. Ces documents ont été édités récemment, il ne s’agit pas d’ouvrages classiques libres de droit. On trouve aussi à disposition des collections de livres audio (1700 titres en littérature et 500 documentaires). Les emprunteurs peuvent choisir 5 documents numériques et ensuite les télécharger, au format pdf ou epub, sur leur appareil de lecture (ordinateur de bureau, ordinateur portable, tablette, téléphone…). Ils doivent au préalable installer le logiciel Overdrive qui contrôle la diffusion et l’accessibilité aux fichiers numériques. Le mode opératoire retenu est le téléchargement de fichiers chronodégradables qui sont automatiquement effacés au terme de la durée deprêt, qui est d’environ deux semaines. Ce service rencontre beaucoup de succès.

 

Catégories : Non classé | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.