Organiser l’espace public dans la bibliothèque (IS Whitechapel)

A Whitechapel, le bâtiment est composé de quatre niveaux qui proposent chacun des collections et des services particuliers. Depuis l’ouverture en 2004, cette mise en espace a changé à plusieurs reprises. Le concept retenu insiste sur le fait que le lecteur doit trouver aux niveaux les plus accessibles ce qu il attend en priorité, ce qui est le plus populaire (dans l acception du terme : ce qui concerne le plus de monde). Voila l’esprit : plus on monte dans les étages, plus le circuit pour atteindre des collections sera long et devra être réservé a des utilisateurs expérimentés ou lié à des collections spécifiques.

  Aujourd hui quand le public passe l’entrée il trouve de suite sur sa droite le comptoir d accueil  (« helpdesk »). Les collections de fiction pour les adultes occupent la majeure partie de ce niveau O. Sur la gauche une allée permet d’accéder à la bibliothèque des enfants. Au niveau 1 on trouve l’espace pour surfer sur le net (« surfing space ») et les fonds spécialisés en langues étrangères (pour cette bibliothèque le bengali, l’ourdou, le somalien et le francais). Le niveau 2 rassemble les documentaires, les collections de films et de musique. C’est aussi à cette étage, près des salles de cours de langues que l’on retrouve des rayonnages dédiés aux « skills for life » (compétences pour la vie quotidienne). Le niveau 3 comprend le service d informations et de références, avec mise à disposition d’encyclopédies, de dictionnaires, de documents administratifs. Le niveau 4 accueille une galerie d’exposition, représentée par un pan de mur, des tables d’étude et un large espace convivial comprenant un café, des ordinateurs et un salon avec télévision. Les magazines et autres journaux sont d’ailleurs consultables au café.

La configuration a évolué. La fiction auparavant se trouvait au niveau 4 mais au regard de son succès en terme de prêts elle a été descendue au plus près de l’entrée au niveau O. Le niveau 3 va être complètement modifié. Les collections de référence d imprimés sont très peu utilisées et vont quasiment disparaître sous cette forme, au profit de resources en ligne. Des imprimés seront toujours achetés pour ce service mais avec un changement d orientation sur les sujets traités, en assimilant la recherche d’information à des besoins plus pratiques. Le surfing space va monter d’un niveau et laisser sa place au niveau 1 aux documentaires, à la musique et au cinéma. Je reviendrai dans d’autres messages sur des choix de répartition des collections qui ont leur pertinence, notamment en littérature.

Catégories : Non classé | Tags: , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :